L’histoire d’ADICARE

En 1986, le Professeur Cabrol et ses collaborateurs formulent le souhait de réunir au sein d’un même bâtiment l’ensemble des spécialités médicales utiles aux patients atteints de maladies cardio-vasculaires.
Les équipes de chirurgie, de cardiologie et de réanimation y travailleraient en étroite collaboration, en partageant les mêmes infrastructures, ce qui devrait améliorer la qualité d’accueil des patients.
Au-delà de l’accueil et des soins des patients, il s’agira également de regrouper des équipes de recherche afin d’optimiser la découverte de nouvelles techniques et de proposer un enseignement de qualité aux équipes médicales.

L’idée de l’Institut de Cardiologie est née.

Une idée qui s’avère être difficile à concrétiser, puisque de nombreuses problématiques d’ordre politique, administratif, syndical et financier se dressent sur sa route.

Au fil des années et au gré des rencontres, le Professeur Cabrol parvient à convaincre les soutiens politiques et obtient les autorisations administratives et syndicales pour lancer le projet.

Cependant, la problématique financière persiste.
Si le fonctionnement de la partie “accueil et soins des patients” de l’Institut est financé par l’APHP, c’est toute la partie “innovation, recherche et enseignement” qui nécessite de trouver des soutiens financiers.

Sur ce constat, quatre hommes, les Professeurs Jean-Pierre BOURDARIAS, Christian CABROL, Claude GIBERT et Yves GROSGOGEAT décident de fonder l’association ADICARE en 1990 pour  obtenir des soutiens et recueillir des fonds pour financer la recherche t l’innovation dans le cadre de l’Institut de Cardiologie.

La création de l’association a permis d’obtenir le droit d’occuper les locaux pendant 30 ans renouvelables, et d’installer 3 laboratoires de recherche en médecine, chirurgie et statistiques.
Des locaux d’enseignement ont également été créés, avec notamment un auditorium permettant de réaliser des vidéoconférences vers l’étranger.

L’association ADICARE a ainsi pu permettre la concrétisation totale du projet d’Institut de Cardiologie qui est devenu une unité où l’on soigne les malades, où l’on cherche de nouvelles techniques et innovations, et un lieu de formation et d’enseignement des jeunes.

Aujourd’hui, ADICARE récolte des fonds pour financer et faire avancer la recherche scientifique et l’innovation. Elle permet également de favoriser la formation et l’enseignement dans le domaine cardiaque.

Dates clés

1986 : Proposition du projet d’Institut de Cardiologie

1986

Proposition du projet à M. Jean CHOUSSAT, Directeur Général de l’Assistance Publique de Paris-Présentation du projet à M. Jacques CHIRAC, Premier Ministre Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

1990 : Projet accepté

1990

Modification et acceptation du projet par Bruno DURIEUX, Ministre de la Santé. L’Assistance Publique est chargée de la construction Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

1995 : Permis de construire

1995

Obtention du Permis de Construire Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

1998 : Pose de la première pierre

1998

Cérémonie de la pose de la première pierre Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

2000 : Convention

2000

Convention entre l’Assistance Publique et l’association de recherche et d’enseignement ADICARE Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

2001 : Fin des travaux

2001

Fin des travaux. Entrée de l’Association ADICARE. Installation du Service de Chirurgie cardiaque et de la Réanimation lourde Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More

2003 : Inauguration

2003

Inauguration par Madame Bernadette CHIRAC Partager sur : Facebook Twitter LinkedIn More